Armes

Ça prend l’intérieur
comme une tour assiégée
qui voudrait contenir les mots tissés d’ombre

je cherche la détente
et l’explosion
je rêve de nuées d’oiseaux défroissant leurs ailes
dans l’antre de démesures qui n’ont pas de noms

j’attire à moi
les ruines
de mes songes repliés

et quand la nuit
me saisit

toute résistance vaine
je rends les armes

cette pointe
fichée
dans la ramure d’un monde sans racines

25 réflexions sur « Armes »

  1. C’est joli mais j’ trouve qu’y a trop d’ mots… Cependant, j’ suis pas un spécialiste et mon avis vaut pas tripette… Et puis, j’aime que SAS, alors…

  2. @Altess : à chaque fois, rendre les armes, l’idée, le geste des mains ouvertes comme ça m’émeut tellement … Voudrais, devrais pouvoir le faire tout le temps.
    C’est beau cet abandon Djuliet.

  3. mon chien, Merci pour votre avis, pour le reste je n’aurai qu’UN SEUL MOT : portnawak !

    Kouki, je savais que tu me comprendrais :)

  4. mon chien, où avez-vous lu que j’étais contente ? je commence à douter que vous sachiez lire (ou alors ça doit être vraiment vrai de la Grande Vérité Vraie que vous ne lisez que des SAS) :O)
    Je suis d’accord avec vous sur le déséquilibre du texte.

  5. Ça prend l’intérieur
    comme une tour assiégée
    qui voudrait contenir les mots
    tissés d’ombre

    je cherche la détente
    et l’explosion
    je rêve de nuées d’oiseaux

    Leurs ailes défroissées
    dans l’antre de démesures
    Sans noms

    j’attire à moi
    les ruines
    de mes songes
    repliés

    et quand la nuit
    me saisit

    toute résistance vaine
    je rends les armes

    cette pointe fichée
    dans la ramure
    d’un monde

    ou quelque chose comme ça.

  6. Eh bien! je ne sais jamais que dire, voilà pourquoi je ne dis jamais rien d’ailleurs, car qu’y aurait-il à ajouter? à retrancher?
    « les songes repliés » , « je rends les armes » très beau…

  7. Rendre le armes et prendre le maquis des larmes .

    Dans un monde déséquilibré , je le trouve plutôt équilibré votre poème …
    Mais ça n’est que mon avis ! Et que vaut la vie d’un homme .
    Bonne soirée à vous .

  8. Oh, armes c’est l’anagramme de « amers »… et quand on connaît le sens de c’ mot-là…
    Serenissime, ça donne mini séries… c’est moins époustouflant mais c’est marrant quand même.

  9. justesse, et non déséquilibre, voila le mot qui me vient à la bouche. Il fera partie de la livraison Diptyque, si tu le désires, question qualité et beauté, il a sa place, « sans l’ombre » d’un doute.

  10. Anna, je prends le « ou quelque chose comme ça » ;-)) .

    Luc, un boucher ? où ça ?

    mon chien aussi, je vous vois bien en James Bond (avec un bon coup de cirage pour la moustache).

    Mamzelle d’enf, petit coup poing dans l’estomac sans café ni cigarette pour moi (même pas la peine).

    Aléna, merci d’avoir laissé quelques mots.

    Frédérique M, merci beaucoup, j’aime que vous aimiez.

    Luc, à la pêche, je t’ai dit, à la pêche (ça mord pas trop mais bon).

    Lebrac ! quel plaisir de vous voir ici à nouveau ! ne repartez pour si longtemps la prochaine fois (dit-elle…).

    Anna, voir réponse à Luc.

    mon chien aussi, merci à vous, vous êtes un père pour moi (mouhahahah). Non, sans blague, ça me touche.

    Aléna, c’est vrai que le printemps est beau, je ne m’en étais jamais rendue compte avant d’habiter à la campagne.

    Blue Jam, merci pour ces mots enthousiastes et merci pour votre visite !

    Luc, tu me trouveras pas, j’ai une trop bonne cachette ;) .

    Vinosse, vous avez raison, on y étouffe. Bienvenue et au revoir donc.

    Mon chien aussi, z’êtes trop fort ! ;) .

    Anna, ça y est on est demain :) .

    Florence, merci… j’en perds mes mots d’ombre dans l’antre amer ;) .

    Ouf!! je crois que j’ai répondu à tous. Voilà ce que c’est que je partir un peu trop longtemps à la pêche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.