Esprits

J’ai d’abord entendu leurs chants de joie, aussi légers que le bourdonnement des abeilles. Et puis j’ai vu tout à coup des lumières scintiller dans le tremblement des ombres, qui venaient de toutes les directions du ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.