Hésitation

La légèreté me fait cruellement défaut. Je suis timide et réservée, trop polie. Tout en retenue. J’ai cet air sage et fragile des enfants silencieux. Je préfèrerais paraître sauvage et farouche comme les chats, auxquels pourtant je ressemble parfois.

Tout en retenue. La plume reste en suspens, les doigts se figent sur le clavier. Et si… Et… Mais… Allez… Mais non, je n’y arrive pas… si, si… tu vois, allez… non, je ne peux pas…

Et si… enfin j’étais… moi ?

Dernières traces d’un autre carnet
Sérénissime, 4 mars 2007.

4 réflexions sur « Hésitation »

  1. mais toi, tu sais être très très revoltée et très très persuasive dans tes choix et tes revoltes. et ca … nest ce pas « être soi »… alors apprentie doit encore apprendre surement. ton amie

  2. Bonjour Apprentie, merci de ton passage sur mon blog qui me fait découvrir ton chez toi.
    Sauvage comme un chat ? Non non, réservé et retenu mais aussi indépendant, assuré, et tendre aussi. Comme toi peut-être ?

  3. quelqu’un> Au contraire, être très révoltée n’est à mon avis, pas être soi, c’est être contre, et c’est bien différent… J’ai fait trop de choix « contre » mes parents, qu’aurais-je fait si j’avais été libre d’être moi-même? Je l’ignore, et c’est une des choses qui me minent. Qui suis-je sous la colère sur laquelle je me suis construite? J’espère bien le découvrir! ;)

    meerkat> Merci beaucoup de ta visite, et bienvenue! Sans doute suis-je indépendante, mais aussi dépendante, assurée et malassurée, et tendre, oui je le suis ;) mais parfois… je griffe!

  4. Ping : Bloguer ou ne pas… at Enfantissages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.