Baigneuse

La nuit s’enroule
dans le jour
encore

volutes
d’encre noire

encore

baigneuse
sur le pas de ma porte
emportée

que l’air cesse

de vibrer

que l’air cesse

de déposer
à la surface

que l’air cesse

des choses
l’empreinte

la caresse

des choses
de ta main

une caresse

sur la joue
d’une baigneuse

14 réflexions sur « Baigneuse »

  1. les effets du printemps, ou du jardinage, ou d’un je ne sais quoi donnent à tes mots une légèreté piquante où se cachent … des secrets … enfin, j’me comprends. I like it !

  2. ahah! Tu vois ce que dit M’ame de K? (en fin de compte c’est rassurant de savoir qu’on est pas seule à entendre le flot de tes mots). C’est beau, vraiment (pardon je n’ai plus de vocabulaire la gomme de l u c est passée sur mon dictionnaire cette nuit)

  3. Oui une chanson ! une chanson !
    Ben en voilà une idée, pour « les vases communicants », y a pas de musicien là ?
    C’est beau … « des choses de ta main »

  4. Luc, vite qu’on apporte des sels!

    Kouki, la lumière, le jardinage, je respire, j’inspire, j’expire… ;-)

    Madame de K, alors là c’est marrant parce qu’en l’écrivant, j’ai vraiment pensé à l’écriture d’une chanson (les grands esprits se rencontrent ;-))), n’est-pas ?). Je suis contente que ça se sente dans l’écriture.

    Aléna, dors dors, autant que tu veux.

    Mlle d’enfer(t), la musique a une grande importance pour moi, j’essaie de la tisser dans les mots. Parfois ça s’entend alors! j’en suis ravie!

  5. Luc, ben, écoute… (ménageons-le un peu hein)… tu es resté inconscient juste… heu… quelques… (oh non je peux lui dire ça!)

    mon chien aussi, vous voulez parler de son nez je suppose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.