Je reviens

Proposition n°1

Je reviens

Le métro s’est arrêté à République. Ce n’était pas sa station, mais sur une impulsion elle est descendue. C’était le soleil ou l’automne. Platanes, feuilles découpées brun terne, akènes en boules velues sur les trottoirs. Le square du Temple, là-bas, ou la rue Notre-Dame-de-Nazareth ? L’hésitation l’emporte sur l’impulsion. Elle pourrait rester figée indéfiniment sur le trottoir, avancer en regardant ses pieds. Ne pas marcher sur les lignes de démarcation des pavés. La porte de l’immeuble était vert sombre dans ses souvenirs. Aujourd’hui elle ne saurait en appréhender la couleur, passée, bleu, vert, noir. Toujours dans ses vantaux deux fenêtres ornées de croisillons, et l’arc au-dessus comme une demi-roue avec ses rayons.

Pour : l’atelier d’été | construire une ville avec des mots http://www.tierslivre.net/revue/spip.php?article210

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.